Eau de toilette / 90 ml / Frais de port offerts (France)

Ce parfum n’est plus en vente sur notre boutique

Présentation par STARCK PARIS

Notes d’intentions

Philippe Starck «Je voulais un parfum dont on ne puisse pas se rappeler parce qu’il n’existe pas, que l’on ne puisse pas nommer puisque les mots se taisent quand il faut parler du parfum de la nostalgie heureuse, du parfum de l’ombre, de l’odeur cosmique du vide. L’idée était de saisir l’intangible, d’explorer l’abstraction, de rendre visible l’invisible, de mettre l’air en vibration. Un territoire infini qui nous transporte totalement dans l’inconnu, vers un Ailleurs qui nous renvoie à l’inconscient, au pur esprit.»

Annick Ménardo, dont l’un des nombreux talents est d’associer dans son travail libre pensée et esprit d’analyse, s’est inspirée de l’image d’un météorite pour livrer les clés d’une invitation à un voyage lointain et inédit: au plus près du coeur de l’inconnu, dans ce vide qui est tout, sauf le néant.

Notes finales

Composants, quelques indices: météorite; mandala circulaire d’ombre et de lumière; coeur d’une matière tellurique, minérale, ambrée, musquée et boisée dont les accords ne se révèlent qu’au terme d’un lointain voyage.

Peau d’Ailleurs est étrange, indéfinissable, insaisissable. Exploration à travers nous, à travers l’Ailleurs et l’inconscient, son parfum est aussi une évasion vers le territoire infini de la dématérialisation où l’odeur du vide cosmique rencontre celui d’une Terra Incognita.