Login

Register

Login

Register

Tabac Tabou (2017) – Parfum d’Empire

Rupture de stock

(2 avis client)

Nous sommes désolés, mais ce produit n’est plus en vente sur notre boutique

Extrait de parfum / 50 ml / Frais de port offerts (France)

Présentation par Parfum d’Empire

Embrasé par l’immortelle, le tabac déroule ses volutes fauves autour d’une fougueuse brassée de narcisses. Miel, herbes folles, peau brûlante…
Un sillage de savane, en hommage à cette essence jadis sacrée pour tous les peuples indiens d’Amérique. Chamanique et pénétrant.
Parfum pour initiés, Tabac Tabou l’est aussi en raison de la rareté de certains ingrédients. Il est produit chaque année en quantité confidentielle, l’étiquette mentionnant son millésime.

Ce parfum fait partie de la sélection la Box Auparfum #2 – Janvier/Février

UGS : Box2TabacTabou Catégorie :

Description

Le point de vue d’Auparfum

Rêve de fumée

Le tabac est un thème qui hante d’histoire de la parfumerie, ayant été travaillé sous ses différentes facettes. Ici, c’est une synthèse qui explore le lien olfactif entre le tabac et l’absolue narcisse, qui se déploient, en épousant les notes miellées de la flouve et de l’immortelle. Un bouquet floral irradie, entre lilas, acacias et mimosa, jusqu’à évoquer Champs-Élysées de Guerlain et Vacances de Jean Patou, tandis que les notes orientales arrondissent les contours d’un cuir fumé. L’animal épouse le végétal. Sous ses apparences un peu fauves, ce parfum est en fait éminemment sophistiqué.

C’est l’odeur, sublimée, d’un bon Amsterdamer moelleux, miellé et un peu gras, qui n’en finit plus de s’étirer sur peau au fil des heures. Son sillage, impressionnant, n’est jamais écrasant. Tabac Tabou est à la fois original, car facilement identifiable, et beau, par son harmonie. Tout se tient, tout se révèle et scintille.

Parfumeur : Marc-Antoine Corticchiato

Informations complémentaires

Contenance

100ml

2 avis pour Tabac Tabou (2017) – Parfum d’Empire

  1. Erika

    J’ai beaucoup tourné autour de ce jus avant de donner mon avis, il m’intrigue, me séduit puis me repousse. Il change beaucoup sur ma peau au fil des heures, sa note cuirée restant dominante. Je l’aime et le crains à la fois comme un félin séduisant mais prêt à bondir. C’est une belle découverte pour mon nez, un parfum qui m’a fait sortir de ma « zone de confort », il s’étire des heures durant sur la peau et ne laisse personne indifférent.

  2. Laurence

    Tabac Tabou est une chevauchée ! L’odeur d’un box d’écurie où le foin piétiné se mêle à la chaleur soyeuse d’une crinière en sueur après l’effort. Sa puissance vous fera fuir. Mais si vous décidez de rester, il vous emportera dans sa chaleur ronronnante, lumineuse et fleurie, il vous enveloppera et vous emmènera galoper dans un corps à corps brûlant à travers les champs de narcisses, de flouves et d’hélichryses jusqu’au point du jour.

Ajouter un Avis